Grands jeux et veillées

Le Bigdilbill-du-bigdil

Voici un nouveau grand jeu tiré d’une ancienne émission de télévision : le bigdil présenté par Vincent Lagaf et son fidèle ami Bill. Les enfants doivent réussir plusieurs épreuves pour remporter des récompenses données par Bill, le célèbre extraterrestre ! Ce jeu peut également se faire sous la forme d’une veillée.

Déroulement du grand jeu – Bigdil :

Chaque enfant participe à quatre « dils » ! Les dils sont différents jeux (musique, énigmes, jeux amusants…). Pour que le jeu ne dure pas des heures, vous pouvez mettre les enfants par équipe de deux joueurs. L’équipe ou l’enfant qui a obtenu le plus de points remportent le bigdil !

Premier dil : Le top 3

Le premier dil est un jeu musical. Les enfants passent les uns après les autres et doivent deviner le titre d’une chanson en 15 secondes. Si l’enfant devine la chanson, il marque 1 point sinon il n’obtient pas de points.

Deuxième dil : Le bigathlon

Tout le monde s’affronte autour du même jeu. Les jeux proposés pour le second dil sont des mini-jeux où les enfants doivent battre le record des autres équipes.

Exemples de bigathlons :

  • Bigathlon sucre : empiler sur un seul morceau de sucre le plus de sucres en 1 minute
  • Bigathlon chaussette : enfiler le plus de chaussettes possibles l’une sur l’autre en 1 minute
  • Bigathlon football : faire le plus de jongles avec un ballon en 1 minute
  • Bigathlon basket : marquer le plus de paniers en 1 minute
  • Bigathlon pétanque : faire le plus de carreaux en 1 minute
  • Bigathlon chaise : glisser sur une chaise à roulettes le plus loin possible
  • Bigathlon bilboquet : mettre le plus de fois la boule dans la tige en 1 minute

L’équipe qui remporte l’épreuve choisie, gagne 1 point. Les autres n’obtiennent aucun point.

Troisième dil : Les énigmes de Bill

Les équipes doivent répondre à une énigme. Si la réponse est correcte, l’équipe remporte un point. Une énigme différente par équipe.

Quatrième dil : Le jeu amusant

Les enfants participent à un jeu. Chaque équipe peut avoir un jeu différent à faire. Si l’équipe réussit son jeu, elle gagne 1 point.

Exemples de jeu :

Jouer au football avec des palmes : L’enfant doit marquer 3 buts dans un petit but pour gagner 1 point. Sinon, vous pouvez faire affronter deux équipes l’une contre l’autre. La première équipe qui marque deux buts remporte 1 point.

Transporter 3 bougies en passant devant des ventilateurs (3 de préférence) sans qu’elles s’éteignent. L’enfant remporte 1 point si il reste une bougie ou plus d’allumées sur la ligne d’arrivée.

Reconnaître des objets, les yeux bandés avec les pieds : L’enfant doit reconnaître 2 objets pour marquer 1 point.

Vous pouvez également prendre des épreuves du grand jeu Vendredi tout est permis…

Amateurs du Bigdil, si vous vous souvenez de certains jeux, merci de me les envoyer dans les commentaires 🙂

Fin du grand jeu – Le bigdil :

Chaque enfant remporte un ou plusieurs lots en fonction du nombre de points qu’ils ont accumulés à travers les épreuves. Un point = un lot; deux points = deux lots, etc… Les lots sont des cadeaux de kermesse par exemple.

Si vous avez d’autres idées de jeux ou de scénarios pour le grand jeu du bigdil, n’hésitez pas à commenter l’article.

BIP BIP ?

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Entre monos

  • Bénévoles, cuisiniers, collègues, enfants, chefs monos,… on dit bonjour à tout le monde et de cette manière on commence bien la journée
  • Les tables se mettre toutes seules ? Dans Blanche Neige peut être ! Si vous passez par le réfectoire durant la pause avant le diner n’hésitez pas à prendre l’initiative de mettre les tables avec quelques enfants
  • La communication est la base de toute cohésion de groupe
  • On respecte les autres et leurs matériels.
  • La sincérité peut éviter bien des problèmes dans ce genre de cohabitation. Un problème? Parlez en calmement, sans attendre, avec la personne intéressée.
  • Vous êtes une équipe. Entraidez-vous. Ne pensez pas qu’à vous, penser collectif
  • Échangez et partagez vos idées
  • Laissons les commérages à Jeremstar
  • On s’écoute et on fait attention aux autres (on peut tous avoir des coups de mou)
  • La joie du groupe tu partageras
  • Tolérance envers les choix, décisions, pratiques, difficultés des autres.
  • Ayez confiance en vos collègues
  • Esprit d’équipe, telle une équipe de sport
  • Vous n’êtes pas tout seul alors on s’adapte
  • Les tâches quotidiennes ne sont pas des sciences exactes, on peut se remplacer si cela est possible (attention on ne remplace pas que les fumeurs).
  • On laisse les douches et autres locaux propre et en ordre. On range son matériel après une activité.

Groupe de jeunes

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Générales

Les Accueils de Loisirs constituent des entités essentielles pour la prise en charge éducative des enfants. Au-delà du moyen de garde qu’ils confèrent, leur rôle est important car la construction de l’identité et la compréhension des règles sociales et culturelles passent par l’éducation mise en place dans nos structures.

Parce que notre métier ne peut être exercé qu’avec la certitude de la valeur de l’enfance, qui est un moment privilégié, porteur de toute la personnalité future.
Nos pédagogies suivent le courant de l’éducation nouvelle, elles évoluent, interrogent, remettent en question et pourraient se décrire comme de la pédagogie de l’intérêt, car elles partent de l’intérêt des enfants et de l’attention que nous leur portons. Une nouvelle année à travailler ensemble, à valoriser l’animation, vos idées et vos compétences, une année de plus ponctuée par le rire des enfants qui nous sont confiés, une année de plus qui compte… tellement.

– L’animateur est garant du savoir-être, du savoir-faire et du savoir. L’équipe pédagogique ne doit en AUCUN CAS se contredire DEVANT les enfants ou les familles.
– L’animateur doit préparer et réfléchir à ses activités en amont. Ses activités doivent découler d’un diagnostic fait sur le terrain et répondre aux besoins du public.

• Inciter les familles et les enfants à changer leur regard sur l’animation par un travail de qualité innovant :
Innover, c’est prendre le risque d’effrayer. Il faut donc informer, communiquer, sensibiliser, mais aussi assumer un minimum d’interrogations dans le cadre d’un débat constructif. Malgré le cadre réglementaire et les habitudes, l’animation peut et doit rester le lieu où l’extraordinaire est possible… à condition de bien réfléchir à son projet en amont et de l’adapter à la réglementation.

> Obligation/rôle de l’animateur :
Les animateurs doivent s’appuyer sur les apports donner par la direction et se documenter sur l’actualité de l’animation.
Une animation de qualité ne peut se passer d’une communication claire et efficace. Pour cela, l’animateur devra faire preuve d’imagination pour faciliter la compréhension.
• Proposer aux enfants un choix d’activités variées:
Les activités devront être innovantes, riches de variétés en thème, matériel et réalisation… Elles aborderont les domaines du manuel, du physique, du scientifique, de l’expression corporelle, du chant…

L’animateur doit proposer un choix d’activités construites et réfléchies en amont et dont la pédagogie est clairement identifiée. Selon les groupes, les animateurs feront attention de ne pas tous proposer le même type d’activités.

Se positionner sans juger et véhiculer des valeurs telles que la tolérance et l’écoute.
La première condition est la convivialité, le sens de l’accueil. Il faut recevoir le public avec un intérêt particulier, dans des conditions agréables.
Seconde condition, l’accessibilité, l’ouverture vers autrui, il vous appartient d’aller à la rencontre des familles et de créer ou maintenir une relation de confiance.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Bricolages

Faire des Maracas

Chapeau de magicien

Faire des mignons

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Petits Jeux

Le Noeil Noeil

666eb694

Les joueurs se placent en cercle, le meneur de jeu à l’extérieur du cercle.

Les joueurs ferment les yeux et lorsque le meneur de jeu dit « 1,2,3 noeinoeil », les joueurs relèvent la tête et regardent fixement un joueur dans la ronde. Si le regard des deux joueurs se croise, ils sont éliminés. Le(s) dernier(s) joueur(s) en jeu gagne(nt) la partie.

Jeu du Sachem

UGH !

Qui volera le sifflet du grand chef indien ? sachem-211x300

Les enfants forment un cercle et s’assoient par terre. On choisit le Sachem. Celui-ci s’assoit au centre du cercle. On lui bande les yeux et on pose son sifflet devant lui.Chacun leur tour, les enfants rampent silencieusement pour tenter de voler le sifflet.Les enfants ne doivent pas se faire repérer par le Sachem. S’il pointe son doigt dans la direction de l’enfant qui rampe, celui-ci retourne à sa place et c’est à un autre d’essayer de voler le sifflet. Si le Sachem s’est trompé, le joueur continue à avancer pour s’emparer du sifflet. Quand il l’a, il siffle et devient Sachem à la place du Sachem !

La mare aux grenouilles grenouille-300x285

Voici un jeu d’attrape original ! L’animateur crée un terrain de la forme d’un cercle : La mare aux grenouilles. Les enfants sont séparés en deux équipes : Les grenouilles et les cigognes ! Les cigognes doivent attraper les grenouilles en un minimum de temps. Les grenouilles s’échappent accroupies en sautillant tandis que les cigognes se déplacent les jambes raides . Lorsqu’une cigogne touche une grenouille, celle-ci sort de la mare aux grenouilles. Lorsque la dernière grenouille est touchée, l’animateur stop le chronomètre.  On échange ensuite les rôles. L’équipe qui a fait le temps le plus court l’emporte 🙂

Le coussin coussin-matelasse-dehoussable

Les enfants forment une ronde et s’assoient. L’un deux se tient au milieu du cercle les yeux bandés avec un coussin à la main.Quand le meneur de jeu dit « Changez », les enfants assis doivent changer de place. Le joueur aux yeux bandés dépose ensuite son coussin sur les genoux qui s’offrent à lui et s’assied dessus. Il interroge : « Miaou ? » et le joueur sur les genoux duquel il est assis répond : « Miaou », en s’efforçant de changer sa voix. Le joueur aux yeux bandés doit reconnaître et prononcer le nom de son camarade.

Si l’enfant est reconnu, celui-ci prend le foulard pour se bander les yeux et le coussin. Sinon le joueur aveugle va chercher un nouveau siège. Le joueur aveugle a trois chances. Vous pouvez donner un gage à l’enfant si ses trois chances sont épuisées.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Avec les enfants

  • La sécurité est votre priorité
  • À tout moment il faut savoir combien vous avez d’enfants. COMPTEZ-LES
  • Ils sont en vacances, si vous vous amusez, ils s’amuseront!
  • Je suis polie quoi qu’il arrive
  • Soyez à l’écoute
  • Je m’adapte à chaque enfant (vécu, capacité de compréhension,…)
  • Je ne permets pas la discrimination
  • Je donne le bon exemple (exemple: on ne boit pas de boisson énergisante devant les enfants).
  • Je suis dynamique
  • N’hésitez pas à responsabiliser les enfants, ils peuvent ranger le matériel, ils peuvent expliquer les règles d’un jeu…
  • Ne pas tous les jours manger avec les mêmes enfants. De plus, on ne sélectionne pas les enfants avec qui on va manger
  • Préparer et réfléchir à ses activités en amont, être prêt à improviser
  • Les activités doivent être innovantes, riches de variétés en thème, matériel et réalisation…
Récapitulatif des priorités avec les enfants

Récapitulatif des priorités avec les enfants

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Description des tâches

Charges quotidiennes :

  • Plaine : pour une surveillance de plaine toujours 3 ou 4 moniteurs (si moins c’est qu’il y a un problème). Lors du temps de plaine les enfants sont libre et c’est un moment qui requière beaucoup vigilance. Il est permis de parler avec les enfants mais il faut avoir un œil partout. La sécurité est la priorité comme à tout moment de la journée d’ailleurs. Pour bien faire et en considérant que ceci est la plaine de jeux. Il est aussi important de surveiller que les enfants n’aillent pas dans les chalets.dmp-plaineRassemblement : le moniteur en charge du rassemblement à pour objectif de surveiller l’heure et de prévenir ses collègues pour réunir les enfants. Il a la responsabilité de donner le top départ pour réunir les enfants et moniteurs avant chaque moment d’activités ou temps de repas. Les rassemblements ont lieu à 9h, 12h30, 14h15 et 18h. Attention ils peuvent varier, toujours se référer aux coordinateurs.  

Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire